Tuesday, September 04, 2007

A rant on Congo in French... Je tempête sur le Congo

Il y a certaines choses absolument intolerables qui se produisent en RDC, et il semble que, comme d'habitude, le monde entier y est totalement sourd et aveugle... volontairement!

Des aberrations flagrantes comme le phenomene honteux de Nkunda et les rebelles de l"Est, la multiplicité des rentrées scolaires, la magouille dans l'organisation de la paie des fonctionnaires, et le brouillard entretenu recemment au sommet de l'Etat, cohabitent joyeusement avec des evenements dits Congoptimistes comme la toute première et toute scintillante foire des investissements au Congo (FICO). Et le comble, c'est que ce mélange anchronique et insensé semble être toléré et accepté comme des fatalités inévitables de la sempiternellement médiocre "réalité Congolaise".

Notre frère Cedric demande si les guerres s'arreteront un jour. Meme moi, l'eternel optimiste pour le Congo, je commence a en douter serieusement. Il semble etre dans l'interet de certaines gens bien placées, de maintenir un epouvantail a l'Est, comme le compère G W Bush le fait avec Al-Qaida et "Bernadette Lusamba" aux USA, pour justifier leurs inactions. Mais comme pour Bush, c'est un couteau a double tranchant.

Je suis fatigué de voir la population de mon pays réduite a vivre - et mourrir - dans des conditions moyen-ageuses, et positivement inhumaines, pour satisfaire les ambitions, les bourses et l'hubris d'une poignée d'éminences grises sans scrupules.

Et ce qui m'irrite encore plus, c'est que dans l'entretemps, beaucoup de mes frères/soeurs Congolais (surtout ceux-la qui s'adjoignent l'appelation de Frere ou Soeur une/untel) préfèrent souvent s'éterniser à débattre - et meme à se battre - sur des sujets dont la trivialité patente, comparée à la situation de deliquescence du pays, insulte la mémoire de tous ces martyrs involontaires et innocents qui meurrent chaque jour, pour le simple "crime" d'être nés pauvres, et au Congo ya ba nkoko. Ils passent leur temps a débattre de la malveillance de la musique mondaine, de leur prochaine cible pour un exorcisme, du prochain sorcier a réveler dans le quartier, de la derniere griffe ou de la derniere marque, de l'habillement de nos jeunes adolescent(e)s, de la derniere benediction recue a l'ecran de tele, de la popularité artificielle de tel ou tel politicien, ou de la soi-disant malediction amenée par les homos sur le Congo... et pendant ce temps, le brouillard est entretenu sur les véritables enjeux de ce pays.

Quand la guerre s'arretera-t-elle? De 2 choses l'une. Soit les dirigeants actuels se mettent réellement et honnetement au travail. Soit il va falloir une véritable prise de conscience de la population Congolaise, a la Mai 68, a la revolution Gandhienne. Malheureusement, le "panis et cistercens" de Mobutu - et de Kabila, pour etre juste - a rendu ces deux options peu probables, car les dirigeants sont les memes, et le peuple, ne sachant a quel saint se vouer, recours l'apathie résignation désemparée. Entretemps, Anvil Mining, Boss Mining, Katanga Mining, Malta Forrest et d'autres de ces opportunistes affairés - pour ne citer que ceux-la - se servent largement a la fontaine dorée de nos ressources naturelles tant adulées...

J'ai encore de l'espoir pour mon pays, et d'ailleurs je travaille dessus; mais j'ai aussi très peur. Car je vois, je sens la tempete qui gronde. Les incomprehensions entre les gens d l'Est et de l'Ouest, et la méconnaissance propre et réciproque de nos histoires et coutumes respectives, et les germes de la discorde plantées durant les années de la colonisation, et perenisées par certaines aberrations des régimes Mobutu et suite, et la colère du peuple Congolais a la vue de la véritable razzia opaque que ces entreprises - et leurs complices - effectuent sur les ressources Congolaises, risquent de culminer dans un marasme qui nous fera penser a la periode que nous vivons actuellement comme le bon vieux temps.

J'espere que je me trompe... car je compte bien y vivre moi, au Congo. Let us wait and See.

Congo kino liwa.

2 comments:

Té la mà Maria - Reus said...

It has to be all that Vaseline they put on their teeth to make them smile easier.

Miss South Carolina honey, I believe, we don't need your education, such as.

Fred said...

Your post appeared after I'd submitted this update to Global Voices.

Consider adding your comments?

Donate to The Salon

Help us continue to do this important work of promoting freedom of expression about the Congo.

https://www.paypal.com/en_US/i/scr/pixel.gif

Explore The Salon